La fourbe

Publié le 13 Avril 2015

Edward Münch

Le cri

 

Mais pourquoi revoilà ce sentiment qui poisse,

Qui me colle à la peau en douloureuse angoisse,

Saisissant de ses griffes ma gorge vulnérable

Et serrant sans pitié, pression intolérable.

 

Elle broie l'estomac, compresse les poumons,

Une poigne de feu, véritable démon

Qui rend mon souffle court et mes pensées tremblantes

Sous les à-coups brûlants des tempêtes démentes.

 

Tout en scélératesse, la vile attaque en fourbe

Engluant mon esprit dans une ignoble tourbe.

Je suffoque et étouffe face à cette addiction,

Me bats et combats contre cette malédiction.

 

Je ne peux qu'éloigner ces diables ricanants.

Je sais qu'ils reviendront en anges malfaisants,

Zébrant à chaque fois mon coeur en écarlate,

Attendant patiemment que celui-ci éclate.

 

Zazou

Avril 2015

 

 

Rédigé par zazou

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Martine 13/06/2015 06:19

Bonjour Zazou,

La puissance dévastatrice de certains sentiments intérieurs.
Des mots très forts parfaitement illustrés par ce tableau de Munch.

Superbe poème
Merci Zazou

Amitié
Martine

Simone L.V. 21/04/2015 19:45

Ton poème me rappelle l'un des miens: "Angor" dans lequel j'évoque cette cette paralysie atroce qui m'a longtemps rattrapée dans certaines situations, parfois très banales. Cependant, comme je suis actuellement privée de l'accès à mon administration, je ne peux rechercher quand je l'ai publié ... et je n'ose le transcrire sur cette page. Il se termine ainsi:
"de mourir je n'ai peur, pas plus que de raison
mais de vivre j'angoisse en toute déraison" bonne soirée et bisous; Simone

hicham 19/04/2015 14:36

Un très beau poème où on peut y lire la douleur psychique ou physique, c'est selon. Il est une adaptation parfaite de mon état d'esprit et ce qui s'ensuit parfois, lorsque je pense trop à mon sort. Sur ce, je te dis à bientôt, te souhaite de bonnes vacances et, si tu le veux, n'hésite pas à passer mon bonjour à ta mère.

Autobiographie 17/04/2015 15:40

Le cri! J'ai eu la chance de voir l'original à Vienne en 1985 lors d'un ... travail (tournage). Tu as bien fait de le commenter très joliment.
Bonne journée,
GHigri

lemenuisiart 16/04/2015 18:50

C'est très joli
A bientôt