Ne te plains pas.

Publié le 8 Mai 2017

Ne te plains pas de ton conjoint

Qui de tes attentes disjoint.

Certains l'ont enterré hier

Et n'ont plus que mille prières.

 

Ne te plains pas de ton enfant

Que tu juges parfois usant.

Vois ceux-là et leurs handicaps,

Mais leurs parents gardent le cap.

 

Enfant, tu te plains de l'école?

De Rabelais, de Picrochole?

Regarde ces enfants esclaves

Dont le désespoir est entraves.

 

Ne te plains pas de la nuit

Car celle-ci ne te nuit.

Grâce a son âme dure et noire

L'étoile luit dans le soir.

 

Carpe Diem, cueille le jour

Et saisis les bribes d'amour.

Chasse frustrations de ton coeur

Afin de propager le bonheur

 

Zazou

8 mai 2017

Rédigé par zazou

Repost 0
Commenter cet article